Les fleurs de Bach

Bach, était médecin et homéopathe. Il pensait que l'état d'esprit avait un effet direct sur la santé, et sur la guérison d'une maladie.

A sa mort en 1936, il avait développé une gamme de 38 fleurs, remèdes préparés à partir de fleurs de buisson, d'arbres ou de plantes sauvages.

Bach a divisé ses 38 fleurs en sept groupes correspondant aux conflits fondamentaux qui nous empêchent d'être fidèles à nous-mêmes.

Dénuées d'effets secondaires et non-toxiques les fleurs de bach sont utilisables par tous y compris les enfants et la femme enceinte.

INDICATIONS

Elles permettent :

- de lutter contre la fatigue, le stress, l'anxiété

- d'aider une personne malade à lutter contre la maladie en agissant sur la dépression, l'anxiété, le choc ou  tout autre élément émotionnel qui entrave le rétablissement physique,

- de transformer des sentiments négatifs en sentiments positifs

- de rétablir l'équilibre général de notre corps et stimuler notre capacité à guérir

Totalement inoffensives, sans effets secondaires ni accoutummance, elles peuvent être prises seules ou associées à un traitement médical.

UTILISATION

 En fonction des émotions exprimées en consultation, un mélange de fleurs spécifique à chacun sera réalisé.

Quelles seront vos Fleurs de Bach ?

 

fleurs de bach


Les Fleurs de Bach   et le printemps 2018

"Tous les ans revient le Printemps et avec lui la re-naissance. Comme la nature qui explose partout autour de nous, nous sommes pris dans un élan initiateur, une envie d'agir et de bouger irrésistible et joyeuse ; et les projets se concrétisent. les Fleurs qui vont pouvoir nous aider à rétablir l'équilibre.

Si jamais ce goût de l'effort spontané qui fait le mouvement vital n'est pas au rendez-vous, si une lassitude passagère s'installe rien qu'à la pensée de ce qui vous attend ; alors Hornbeam (le charme) va vous aider. Son potentiel positif vous permet de retrouver force et confiance en vos capacités ainsi qu’enthousiasme, désir et goût du changement. On la nomme aussi « Fleur starter » 

SI La colère est l'émotion qui domine, émotion explosive et dévorante va se retrouver dans Holly (le houx) quand nous ressentons haine, jalousie, méfiance, suspicion , rancune, irritabilité, vertiges, hypertension .Cette élixir va corriger tous ces sentiments et signes négatifs et favoriser l'harmonie et la paix. On devient capable de donner sans rien attendre en retour et développons compréhension et tolérance.

Dans cet univers de la colère nous pouvons aussi croiser Cherry plum (le prunus) qui traduit la perte de contrôle. Pris dans une impulsion violente, nous avons peur de devenir fou, de commettre un acte irréparable. Le prunus myrobolan est le 1er arbre à fleurir aux prémices du Printemps pour ramener l'espoir de la paix et le calme intérieur. Il est source d'apaisement, d'harmonie et de contrôle en toute situation. 

Une autre fleur va pouvoir nous apaiser quand nous ressentons l'urgence à parler et à vouloir avoir raison. Quand nous sommes surmenés, tendus, exaltés et hyperactifs et oublions nos limites physiques.

C'est Vervain (la verveine) ou l'élixir de l'effort extrême, elle va nous aider à retrouver la sagesse et à accepter l'opinion des autres. 

Et comme tout s'accélère au Printemps, l'impatience peut aussi nous gagner : nous nous agitons constamment, sommes nerveux et irritables, ne tenant pas en place ; alors nous avons besoin d' Impatiens (l'impatience). La fleur va nous aider à retrouver notre équilibre, à prendre le temps et à développer notre patience. Sa vertu est relaxante, et elle est indiquée pour tous les troubles liés à une accélération : tachycardie, anxiété, crampes subites, coliques, douleurs aigües. Elle fait également partie du Rescue car dans les situations d'urgence .

Et nous terminerons par l'émotion de la tristesse qui peut traduire une colère rentrée.  Elle va gêner la circulation du sang et altérer sa qualité ; en s'opposant à l'élan joyeux de son propre épanouissement.

La tristesse est un refus, elle contredit notre propre désir d'aller de l'avant. C'est une inversion de la vitalité car quand nous nous laissons aller au découragement et au désespoir avec un sentiment d'inutilité, c'est à notre intériorité que nous nous attaquons. Heureusement, il suffit de croiser Gorse (l'ajonc) Alors nous nous remettons à croire et à espérer que notre état va s'améliorer et faisons ainsi le premier pas vers la guérison. « Pour ceux qui vivent le désespoir le plus total ; ils ont abandonné l'espoir qu'il y ait encore quelque chose que l'on puisse faire pour eux » E. Bach

Je peux vous préparer un flacon de fleurs de Bach.
                 N’hésitez pas  à m’en parler                                  

FRANÇOISE JOURDAN